Print Page   |   Contact Us   |   Report Abuse   |   Sign In   |   Register
Voluntas Abstracts 2012 - French
Share |
________________________________________________________________________


V O L U M E 23, N U M B E R 1-4

January - December 2012

Abstracts available in:
French


 

 VOLU-D-11-00160

Cet article présente les conclusions d'un projet de recherche sur la gouvernance interne et externe d'associations d'immigrants en Andalousie, Espagne. Il se divise en trois parties descriptives et interprétatives. La première énumère et analyse les motifs socioculturels sous-jacents aux initiatives en faveur de la formation d'associations d'immigrants, notamment les initiatives associées au contexte transnational, les initiatives découlant d'un sentiment de solidarité et d'altruisme et les initiatives résultant du besoin de coexistence et d'intégration au sein de la société d'accueil. La seconde partie de l'article s'intéresse aux types d'activités organisées par ces associations, leurs ressources et leurs pratiques de gestion stratégique. La troisième partie examine les moyens grâce auxquels les associations sont connectées au Secteur tertiaire en Andalousie, avec une référence particulière à deux dimensions de cet aspect, à savoir les relations entre associations et la participation communautaire. Les conclusions apportent un certain éclairage sur la responsabilité, le soutien institutionnel et les besoins de mise en réseau des associations d'immigrants. Une série de suggestions est également présentée concernant les points généralement liés au concept de gouvernance associative, comme les bonnes pratiques de gestion et le concept de gouvernance participative en tant que mécanismes d'inclusion de la société civile dans l'élaboration de programmes et de politiques. 

 

VOLU_D-11-00122R1

Le postulat de la théorie des parties prenantes est que les systèmes de responsabilité dépendent de la puissance et du nombre de leurs parties prenantes. Cet article a vocation à analyser la validité empirique de la théorie des parties prenantes, en s'intéressant aux systèmes de responsabilité dans le secteur des musées.

 

Nous basant sur des ressources Wikipedia, nous avons sélectionné tous les « Musées nationaux » (134 musées) dans les principaux pays développés : Australie, Canada, France, Allemagne, Italie, le Royaume-Uni et les USA.

 

Après un contrôle par type d'activité (art ou autre), coût par visiteur et pays, les résultats d'un modèle multivariable MCO (Moindres Carrés Ordinaires) indiquent que la taille du musée, dont on suppose qu'elle représente la puissance et le nombre des parties prenantes, et le volume des fonds reçus, qui illustre la puissance d'une catégorie particulièrement remarquable de parties prenantes (donateurs), sont les deux déterminants principaux du niveau de responsabilité.

 

Nous concluons que la responsabilité, en l'absence d’actionnaires, est déterminée par le nombre et la puissance des différentes parties prenantes, validant ainsi la théorie des parties prenantes.

 

VOLU-D-11-00055R2

Depuis le début de ce siècle, la plupart des pays sud-américains ont modifié leur position au sein de la société, contestant la nature d'autorégulation des marchés et intervenant sur les questions sociales. Cette approche vient soutenir la transition vers un modèle de « troisième génération » pour le secteur de la politique sociale, dans lequel l'Économie sociale et de solidarité acquiert un rôle pertinent. Au cours des dernières années, de nombreuses politiques publiques ont incorporé l'Économie sociale et de solidarité dans leur élaboration, dans l'objectif de traiter les questions clés affectant les sociétés en voie de développement : le chômage et la pauvreté.

 

Cet article analyse les dimensions et paramètres réglementaires principaux des programmes nationaux en faveur d'une Économie sociale et de solidarité dans les pays sud-américains et qui ont vocation à optimiser l'inclusion sociale et l'emploi. Cet article examine en particulier les programmes sociaux les plus exemplaires mis en œuvre au niveau national en Argentine, au Brésil, en Équateur, en Uruguay et au Venezuela au cours de la dernière décennie.

 

 

VOLU-D-11-00148R1

 

Le changement de direction politique au Royaume-Uni en 2010 a suscité une incertitude et une instabilité financière pour de nombreuses organisations du secteur tertiaire. Dans un contexte marqué par un financement aléatoire, il est clair qu'une dépendance excessive à l'égard du financement gouvernemental est une stratégie risquée et qu'un besoin se fait jour en faveur d'une diversification et d'une recherche de sources alternatives de revenu.  Cet article examine l'impact de l'alternance politique sur la durabilité financière des trusts sportifs communautaires associés aux clubs de Première division et de Ligue de Football en Angleterre.  Il explore leurs sources de revenus dans le cadre d'une analyse des états financiers, laquelle révèle qu'en moyenne les trust sportifs communautaires reçoivent une part significative de leurs revenus des subventions alors que le financement par parrainage est relativement modeste. L'article se poursuit par une discussion sur le potentiel des trusts sportifs communautaires en faveur d'une diversification des flux de revenus par le biais du développement de partenariats sociaux prenant en compte les objectifs de responsabilité sociale d'entreprise (corporate social responsibility - CSR) des organisations commerciales. Il met en évidence que bien que le parrainage commercial puisse présenter des avantages notamment l'apport d'un financement supplémentaire susceptible de permettre une stabilité financière, les questions clés comportent l'équilibre des pouvoirs, l'impact de la flexibilité organisationnelle, le besoin ou non d'une restructuration et le développement de partenariats à long terme. En dépit du fait que les conclusions de cet article soient consacrées à un type particulier d'organisation caritative, eu égard à l'importance des revenus du partenariat CSR pour le secteur caritatif, elles pourraient également avoir des implications plus vastes pour d'autres organisations caritatives. 

 

VOLU-D-10-00050R1

 

Faisant suite aux publications consacrées aux motivations psychosociales, cognitives et économiques du volontariat, cet article présente une étude phénoménologique de la participation volontaire à une initiative de gestion des déchets au sein d'une communauté impliquant un total de 24 participants. Conformément à l'objet de la phénoménologie axé sur la découverte des sens cognitifs et des structures essentielles, les données ont été collectées au moyen de 12 entretiens individuels semi-structurés et de deux discussions de groupe de travail. Des unités communes de sens cognitif ont été identifiées, conduisant à une compréhension de l'essence et de la structure sous-jacentes à l'expérience de volontariat, au-delà de l'accent mis sur les motifs, fonctions et intentions du travail volontaire, apportant ainsi un éclairage sur les effets non intentionnels de l'action volontaire sur les volontaires eux-mêmes et la communauté qu'ils servent.  Les données ont fait l'objet d'un examen critique afin de comprendre les dimensions cachées du volontariat en ce qu'elles semblent être liées à l'individu, à l'agence sociale comme à la transformation sociale et les difficultés inhérentes qu'un tel changement peut provoquer. Il ressort de notre analyse qu'il serait opportun de conduire des études plus importantes et détaillées examinant la nature d'agent du volontariat dans les contextes des bas à moyens revenus.

 

 

VOLU-D-11-00046R2

 

Les interactions des organisations sans but lucratif avec les entreprises sont devenues plus encore diversifiées, mais quelles sont parmi ces organisations celles qui établissent des relations et dans quelle mesure ces dernières dépendent-elles de la forme ou du type de connexion ? Nous intéressant principalement à la collaboration des organisations sans but lucratif avec les entreprises ainsi qu'aux dons émanant de ces dernières, nous testons les arguments fondées sur la théorie de l'institutionnalisme sociologique et de la dépendance à l'égard des ressources. Nous constatons que les organisations sans but lucratif fonctionnant grâce à des revenus gagnés, celles dirigées par des individus titulaires d'un diplôme de gestion ainsi que les organisations rationalisées sont toutes plus susceptibles de faire état de collaborations avec les entreprises, s'alignant ainsi sur les attentes de la théorie institutionnelle. Pour ce qui a trait aux liens relatifs aux donations entre les entreprises et les organisations sans but lucratif, il nous apparaît que les organisations rationalisées sont plus susceptibles de recevoir des dons caritatifs de la part des entreprises. Cependant, les organisations sans but lucratif réalisant des revenus reçoivent moins de dons des entreprises et la diversité du financement a un impact positif remarquable. Ces résultats mettent en évidence des effets importants mais paradoxaux en matière institutionnelle et de dépendance à l'égard des ressources. Nous terminons par une discussion sur nos constatations divergentes et définissons un programme de recherche supplémentaire sur le sujet.

 

 

VOLU-D-11-00093R1

 

Il existe aujourd'hui différents défis, d'ordre externe et interne, auxquels l'identité et la position des organisations de la société civile doivent faire face. Les organisations peuvent être tentées ou forcées de s'engager dans une coopération plus étroite avec l'état. Le fait de devenir plus axé sur le marché présente aussi ses avantages. Cet article traite de ces conflits dans les associations d'une étude suédoise et la manière dont ces organisations s'efforcent d'obtenir une légitimité. La tradition de l'organisation est un aspect légitimant important tout comme son efficacité. Ces deux aspects peuvent se compléter l'un l'autre mais également entrer en conflit. Cet article expose comment les organisations de la société civile traitent un afflux de logiques et tendances commerciales de professionnalisation lorsque ces dernières se heurtent à une identité de société civile. Les constatations indiquent que différents processus isomorphiques sont à l'œuvre. Les ressources culturelles sont utilisées pour traiter les mythes conflictuels, conduisant à une variété de stratégies discursives et d'incidences du découplage.

 

 

VOLU-D-11-001171R1

Les organisations caritatives du Royaume-Uni ont fait l'expérience d'une croissance rapide au milieu des années de la première décennie du nouveau millénaire.  La question examinée dans cette étude est de savoir si les organisations caritatives ont fait ou non en sorte de consolider leur situation financière avant la récession économique de 2008-2009. Après évaluation et détermination de la solidité empirique des mesures de vulnérabilité financière de Tuckman-Chang, ces dernières sont utilisées pour fonder l'élaboration d'un Indice d'exposition financière des Organisations caritatives (Charities Financial Exposure Index - CEFI). Des variantes de l'indice sont appliquées à un groupe de plus de 300 organisations caritatives importantes au Royaume-Uni dans les secteurs de la culture, du sport et des divertissements pour la période de 2002 à 2007. Les conclusions sont qu'en 2008 ces organisations étaient dans une situation financière plus forte que celle de 2002 et étaient par conséquent mieux préparées pour faire face à l'émergence de la crise dite de ‘resserrement du crédit'.

 

 

VOLU-D-11-000137R1

 

Si les publications sur le volontariat apportent des éclairages divers sur les motifs, les dispositions personnelles et les caractéristiques socio-démographiques des volontaires, par comparaison les recherches s'intéressent rarement aux incitations et au contexte organisationnel affectant les volontaires.  Cette étude vise à apporter un éclairage sur les facteurs organisationnels affectant les volontaires à titre collectif et à analyser la coordination de ces derniers. Une recherche systématique de la littérature existante a mis en évidence 386 publications afférentes à la coordination des volontaires. Leurs extraits ont été analysés selon un processus de codage ouvert et sélectif, ayant conduit à l'identification de trois ensembles principaux. Cette étude documentaire a conduit aux propositions suivantes :  Il est allégué que les pratiques et outils de gestion des volontaires (Ensemble 1) et, de manière plus forte encore, les attitudes organisationnelles à l'égard des volontaires ainsi que les valeurs intégrées des organisations (Ensemble 2), canalisées par les processus sociaux, constituent des facteurs cruciaux affectant les volontaires. La recherche traite également des caractéristiques structurelles limitant la marge de manœuvre des volontaires et la coordination de ces derniers (Ensemble 3). Elle conclut par une analyse des limitations présentes dans la recherche actuelle sur le volontariat et en expose les implications pour les initiatives futures de recherche. Ce travail présente donc une conception holistique de la coordination des volontaires et de l'élaboration d'une théorie. Il propose une synthèse rigoureuse des informations sur le contexte organisationnel du volontariat, issues de différentes disciplines et traditions de recherche, résultant en des logiques d'intervention distinctes et intégrant ces données au sein d'un cadre analytique.

 

 

 

VOLU-D-11-00019R1

 

 

Un potentiel existe pour les organisations sans but lucratif d'optimiser leur efficacité grâce à la mobilisation des médias sociaux pour contribuer à atteindre leurs objectifs. Cependant, le secteur vient tout juste de prendre conscience des possibilités offertes par les médias sociaux et demeure à la traîne d'autres secteurs quant à leur utilisation. Nous faisons ici un compte rendu d'une initiative lancée en Nouvelle-Zélande afin d'améliorer les capacités des organisations sans but lucratif par le biais d'une recherche-action ayant des implications pour les organisations sans but lucratif ailleurs. Nous inspirant de la théorie de la mobilisation des ressources, nous introduisons le concept des chaînes de mobilisation des ressources afin d'expliquer les exigences pour tirer parti des médias sociaux comme les obstacles en rapport. Une enquête et deux études de cas approfondies ont mis en évidence que les organisations sans but lucratif faisaient preuve d'une connaissance extrêmement limitée des médias sociaux et de leur utilisation. Les participants étaient enthousiastes quant au potentiel de mobilisation des médias sociaux pour la réalisation d'objectifs organisationnels, mais éprouvaient des difficultés à engager des actions concrètes afin de mettre en œuvre leurs aspirations. Le manque de ressources constituait un obstacle clé identifié tant dans l'enquête que la recherche d'étude de cas.

 



VOLU-D-11-00071R2

La responsabilisation est un sujet abondamment étudié dans les sciences sociales, et connue pour sa complexité, sa dépendance contextuelle et son ambiguïté.  Par la conduite d'une étude et d'une analyse exhaustives à travers les publications des secteurs sans but lucratif, public et privé, cet article s'attache à identifier les causes des ambiguïtés présentes au sein de nombreux cadres de responsabilisation.           Il décrit la tendance en faveur d'une compréhension de la responsabilisation en tant que concept construit associant tant des éléments instrumentaux qu'interprétatifs.  La relation entre légitimité et responsabilisation fait l'objet d'une étude.  Les auteurs développent un cadre holistique de responsabilisation facilitant la définition et la mise en œuvre de cette dernière dans des environnements complexes, aux parties prenantes multiples. Une méthode est proposée pour opérationnaliser les objectifs de responsabilisation couramment rencontrés mais ambigus, par le biais d'un processus social de dialogue délibératif.  Les auteurs concluent par une synthèse des limitations de l'approche et la description de la recherche future nécessaire.



Volu-D-11-00107R1

 

Les clubs sportifs sans but lucratif sont confrontés à des problèmes organisationnels relatifs au recrutement et à la rétention des membres, des volontaires et des coachs ainsi qu'à la situation financière du club. L'objet de cette étude est d'explorer l'impact des différents types de ressources organisationnelles sur la gravité des problèmes d'organisation. Un cadre théorique basé sur le concept de la capacité organisationnelle est présenté, expliquant l'influence des ressources humaines, financières, culturelles et d'infrastructure sur les problèmes organisationnels. L'évaluation empirique est effectuée en utilisant des données issues d'une enquête en ligne nationale sur les clubs sportifs sans but lucratif en Allemagne (n=19,345). Les résultats de régression indiquent que les ressources humaines (femmes au conseil d'administration, volontaires secondaires), ressources financières (indice de Herfindahl), les ressources d'infrastructure (installations propres, installations publiques) et les ressources culturelles (par ex. politique stratégique, politique de formation, valeur de la convivialité, variété des sports) sont des déterminants significatifs des problèmes organisationnels. Les conclusions de cette étude ont des implications pour la gestion des organisations sportives bénévoles.

 

VOLU-D-11-00130R1

 

Cet article expose les résultats d'une recherche quantitative internationale, à phases multiples et pluriannuelle sur les perceptions relatives à l'impact du leadership par la présidence du conseil d'administration au sein des organisations bénévoles et sans but lucratif au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Cette étude met en particulier à l'épreuve quatre hypothèses ainsi qu'un modèle hypothétique dérivé des postulats théoriques sur l'efficacité du leadership de la présidence. Ledit modèle  a émergé lorsque les résultats d'une précédente enquête théorique à base empirique ont fait l'objet d'une analyse a posteriori du point de vue des publications sur le leadership (cf. Harrison et Murray, à paraître).  L'objet de cette phase de la recherche est de déterminer : a) s'il existe une base empirique aux postulats théoriques énoncés ; et b) quelle perspective offre la meilleure explication quant au fait que certains présidents soient perçus comme ayant un impact plus important à cette fonction que d'autres. Les résultats suggèrent que l'efficacité du leadership de la présidence est mieux comprise à titre de concept théorique multidimensionnel, explicité par plus d'une théorie du leadership. L'article se conclut par une discussion sur les constatations et les orientations pour une recherche future.



VOLU_D_11_00141R1

 

 

Bien que les organisations sans but lucratif recourent énormément de nos jours aux volontaires, elles rencontrent souvent des difficultés pour attirer et retenir ces effectifs bénévoles. C'est à cet égard que l'étude de la motivation des volontaires et des effets de celle-ci s'avère utile. Dans le présent article, nous étudions la relation entre la motivation des volontaires et les efforts de travail dont ils font eux-même état, tout en nous appuyant sur la Théorie de l'autodétermination. Les résultats indiquent un lien positif entre la motivation autonome des volontaires et l'effort de travail. En outre, cette relation existe pour chaque personne dans notre échantillon, indépendamment de l'organisation où elle fait du volontariat. Les implications pour la recherche future, ainsi que l'impact pratique de ces constatations, font l'objet d'une discussion.

 

 

VOLU-D-11-00160

Cet article présente les conclusions d'un projet de recherche sur la gouvernance interne et externe d'associations d'immigrants en Andalousie, Espagne. Il se divise en trois parties descriptives et interprétatives. La première énumère et analyse les motifs socioculturels sous-jacents aux initiatives en faveur de la formation d'associations d'immigrants, notamment les initiatives associées au contexte transnational, les initiatives découlant d'un sentiment de solidarité et d'altruisme et les initiatives résultant du besoin de coexistence et d'intégration au sein de la société d'accueil. La seconde partie de l'article s'intéresse aux types d'activités organisées par ces associations, leurs ressources et leurs pratiques de gestion stratégique. La troisième partie examine les moyens grâce auxquels les associations sont connectées au Secteur tertiaire en Andalousie, avec une référence particulière à deux dimensions de cet aspect, à savoir les relations entre associations et la participation communautaire. Les conclusions apportent un certain éclairage sur la responsabilité, le soutien institutionnel et les besoins de mise en réseau des associations d'immigrants. Une série de suggestions est également présentée concernant les points généralement liés au concept de gouvernance associative, comme les bonnes pratiques de gestion et le concept de gouvernance participative en tant que mécanismes d'inclusion de la société civile dans l'élaboration de programmes et de politiques. 

 

VOLU_D-11-00122R1

Le postulat de la théorie des parties prenantes est que les systèmes de responsabilité dépendent de la puissance et du nombre de leurs parties prenantes. Cet article a vocation à analyser la validité empirique de la théorie des parties prenantes, en s'intéressant aux systèmes de responsabilité dans le secteur des musées.

 

Nous basant sur des ressources Wikipedia, nous avons sélectionné tous les « Musées nationaux » (134 musées) dans les principaux pays développés : Australie, Canada, France, Allemagne, Italie, le Royaume-Uni et les USA.

 

Après un contrôle par type d'activité (art ou autre), coût par visiteur et pays, les résultats d'un modèle multivariable MCO (Moindres Carrés Ordinaires) indiquent que la taille du musée, dont on suppose qu'elle représente la puissance et le nombre des parties prenantes, et le volume des fonds reçus, qui illustre la puissance d'une catégorie particulièrement remarquable de parties prenantes (donateurs), sont les deux déterminants principaux du niveau de responsabilité.

 

Nous concluons que la responsabilité, en l'absence d’actionnaires, est déterminée par le nombre et la puissance des différentes parties prenantes, validant ainsi la théorie des parties prenantes.

 

VOLU-D-11-00055R2

Depuis le début de ce siècle, la plupart des pays sud-américains ont modifié leur position au sein de la société, contestant la nature d'autorégulation des marchés et intervenant sur les questions sociales. Cette approche vient soutenir la transition vers un modèle de « troisième génération » pour le secteur de la politique sociale, dans lequel l'Économie sociale et de solidarité acquiert un rôle pertinent. Au cours des dernières années, de nombreuses politiques publiques ont incorporé l'Économie sociale et de solidarité dans leur élaboration, dans l'objectif de traiter les questions clés affectant les sociétés en voie de développement : le chômage et la pauvreté.

 

Cet article analyse les dimensions et paramètres réglementaires principaux des programmes nationaux en faveur d'une Économie sociale et de solidarité dans les pays sud-américains et qui ont vocation à optimiser l'inclusion sociale et l'emploi. Cet article examine en particulier les programmes sociaux les plus exemplaires mis en œuvre au niveau national en Argentine, au Brésil, en Équateur, en Uruguay et au Venezuela au cours de la dernière décennie.

 

VOLU-D-11-00126R2

 

L'étude des caractéristiques organisationnelles des associations bénévoles et leurs effets sur les expériences des bénévoles ont traditionnellement reçu moins d'attention que d'autres sujets. Cet article a vocation à observer la manière dont différents aspects tels que le soutien social et relatif aux tâches, l'information et la reconnaissance affectent les expériences des bénévoles en termes de satisfaction professionnelle, d'engagement organisationnel et d'intention de poursuivre. En outre, les effets pondérateurs potentiels des motivations du bénévolat associés aux relations précitées ont été testés. Grâce à l'utilisation d'un questionnaire d'auto-évaluation, distribué auprès de 162 associations bénévoles italiennes (échantillons final de 1 445 bénévoles), une Modélisation d'Équation Structurelle (SEM - Structural Equation Modeling) et une SEM-pondérée ont été effectuées afin de vérifier les associations hypothétiques et les pondérations potentielles. Les ressources professionnelles ont été associées aux trois résultats, de plus de nombreux effets pondérateurs par les motivations Valeurs/Compréhension et Carrière ont été identifiés. Les résultats ont été commentés sur la base des publications actuelles, et certaines suggestions pratiques ont été tirées quant à la gestion des associations de bénévoles et la sélection comme le recrutement des bénévoles.



VOLU-D-12-00008R1

Les classements externes des organisations ont proliféré au cours des dernières décennies, ayant eu un impact non seulement sur le comportement des consommateurs mais également sur les organisations visées par ces classements. Ce phénomène a fait l'objet d'une vaste étude pour ce qui a trait aux classements de l'U.S. News and World Reports concernant les universités et les écoles de droit. Cet article s'attache à comprendre comment les classements par des tiers influent sur le comportement des organisations sans but lucratif, en utilisant les données financières fournies par ces dernières dans leurs Formulaires 990 de l'IRS (Internal Revenue Services) (Administration fiscale américaine). Les résultats indiquent que ces classements ont en réalité un effet sur la manière dont les organisations sans but lucratif déclarent leurs informations financières sur le Formulaire 990 IRS.

 

 

VOLU-D-11-000129R1

 

Les universités aux États-Unis ont été critiquées pour leur contribution insuffisante au bien-être social des communautés au sein desquelles elles sont implantées, et les écoles de commerce ont été accusées de ne pas préparer adéquatement les étudiants à une carrière dans le monde des affaires. Ces critiques ont conduit à un intérêt croissant en faveur de l'apprentissage par le service, une forme d'apprentissage expérimental permettant aux étudiants de mettre en application des connaissances théoriques à des situations « concrètes », y compris les problèmes et les opportunités, auxquels sont confrontées les communautés locales aussi bien qu'internationales. Bien que l'apprentissage par le service soit devenu relativement populaire au sein des écoles de commerce à travers les États-Unis, il n'existe que fort peu de publications explicitant son application. Ainsi, le présent article décrit un projet d'apprentissage par le service dans un cours de recherche marketing et comment ce projet soutient la mission d'engagement civique de l'université. Une discussion est également proposée traitant des ambitions spécifiques au cours ainsi que des objectifs d'apprentissage, des buts et des évaluations ainsi que couramment requis par les agences régionales et nationales d'accréditation.

 

 

VOLU-D-12-00016R1

La gestion de leurs revenus par les organisations sans but lucratif ne fait pas souvent l'objet d'une étude dans les publications universitaires. Le présent article se veut une présentation des publications existantes, et énonce plusieurs hypothèses découlant de l'inclination des organisations sans but lucratif à manipuler leurs revenus.

Dans un échantillon de 844 états financiers (2007) d'organisations sans but lucratif belges, les manipulations comptables des revenus pour les rapprocher de zéro sont clairement identifiables.          En outre, l'existence potentielle de conflits administratifs entre le conseil et la direction incite à ces manipulations, ainsi qu'à la présence de dette. Enfin, les organisations plus importantes semblent être plus enclines à manipuler leurs revenus pour atteindre des niveaux proches de zéro.

VOLU-D-12-00010R1

Cet article s'inspire des concepts de confiance afin d'analyser les politiques récentes affectant les relations entre le public et le secteur tertiaire, par l'examen de la concurrence, des mécanismes de 'commande et de contrôle' et de l'intervention de la communauté pour façonner des cultures relationnelles. S'inspirant d’exemples issus d'études empiriques dans deux quartiers déshérités anglais, nous étudions les manières selon lesquelles le pouvoir et les contrôles exercés par le biais de cultures et d'arrangements organisationnels dominants compromettent les approches indépendantes, l'innovation et l'apprentissage organisationnel à travers les secteurs.

 

Les instances de l'état ont tenu pour acquise la confiance dans leurs actions, tout en déléguant les responsabilités des prestations de services et les risques d'échec à d'autres. Nous postulons que des cultures de marché ainsi que des réglementations croissantes ont porté préjudice à la confiance intersectorielle, favorisant des intérêts opposés et des comportements rétifs à toute prise de risque. Ceci a entraîné une limitation de l'autonomie locale, de l'innovation et de l'action communautaire présumées composer le programme de la Big Society. Nous concluons par la mise en exergue des problèmes devant recevoir une solution pour garantir une collaboration future avec des prestataires basés au sein de la communauté ; ceci comprend l'accent mis sur les processus et les espaces relationnels permettant les alternatives.

 

 

VOLU-D-11-00044R1

Cet article examine une ONG des droits de l'homme ayant interrompu ses opérations après seulement huit ans. Ce cas, avec sa fin volontaire et planifiée, ouvre la possibilité d'une forme nouvelle, à savoir l'organisation limitée dans le temps. Au moyen d'une série d'entretiens avec le personnel, les membres du conseil d'administration, le fondateur et des parties prenantes externes clés, cet article examine le leadership d'une organisation sans but lucratif, la structure de durée limitée, l'approche stratégique, et le processus de liquidation. S'inspirant des leçons de ce cas, l'article identifie les bénéfices et les défis de la forme d'organisation limitée dans le temps. Une série d'organisations bénévoles pourraient apprendre de cet exemple et envisager cette forme, y compris les organisations sans but lucratif confrontées à une transition de leadership, à des menaces environnementales ou envisageant une modification structurelle telle qu'une fusion.

 

 

VOLU-D-11-00094R2

L'intérêt pour l'entrepreneuriat social et/ou sociétal s'est rapidement accru au cours de la dernière décennie. Pourtant, le domaine est encore récent et fragmenté, et son héritage comporte des tensions et des carences. Les théories fondées sur la recherche en matière d'entrepreneuriat tendent à traiter de la capacité des initiatives entrepreneuriales à reconnaître, explorer et/ou exploiter les opportunités. Une autre recherche postule au contraire que les initiatives entrepreneuriales sociales répondent à des besoins dans la société. Cependant, aucune de ces lignes de recherche ne pose de problématique élargie concernant les questions d'opportunités et de besoins.  En outre, la discussion dans cet article est afférente à un troisième concept, à savoir les nécessités perçues, en tant que suggestion pour apporter une nuance relativement à notre compréhension de l'entrepreneuriat social. L'analyse dans cet article se fonde sur quatre cas d'entrepreneuriat social.

VOLU-D-12-00026R1

L'article présente une analyse comparative des développements récents au sein des sociétés civiles dans six pays de l'Europe Centrale et de l'Est (ECE) : la République Tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne. S'attachant au niveau des organisations de la société civile (OSC), il analyse en premier lieu les modifications de leur rôle en qualité d'acteurs sociaux et la coopération avec le secteur civil lui-même. En second lieu, il examine le processus de consolidation d'un partenariat entre les secteurs public et privé, et en troisième lieu, certains des défis les plus récents auxquels les initiatives civiques sont confrontées dans ces pays. Il vise à souligner la diversité des tendances du développement de la société civile dans la région et postule une réévaluation de la thèse de sa 'faiblesse'.

 

 

VOLU-D-12-00005R1

Les études à l'étranger sont généralement citées comme un élément crucial d'éducation pour l'engagement civique international, mais la signification de plusieurs caractéristiques des programmes n'a pas été bien établie. Cette étude examine les relations entre trois facettes de programmes d'études à l'étranger, à savoir la destination, le type et la durée ainsi que le bénévolat qui en résulte au sein d'organisations internationales de développement. Les réponses à l'enquête ayant fait l'objet d'une analyse, sont issues de 2 250 étudiants universitaires (71 pour cent de femmes, 14 pour cent issus d'une minorité ethnique, M âge = 27) qui ont poursuivi des études à l'étranger entre 1995 et 2005. Les résultats de régression logistique ont indiqué que les études à l'étranger dans un pays en voie de développement et la participation à un apprentissage par le service international étaient associés de manière positive aux probabilités d'un bénévolat en faveur du développement. Le nombre de mois passés à l'étranger prédisait également un bénévolat au service du développement, bien que les effets de la destination et du type de programme n'aient pas été atténués par la durée. Un test d'interaction a démontré que les effets du programme étaient indépendants du sexe. Les conclusions suggèrent que les différences dans la nature des programmes d'études à l'étranger influencent la mesure dans laquelle les participants deviennent activement engagés dans la société civile mondiale.

 


 

VOLU-D-11-00081R1

 

Cet article analyse la manière dont les investisseurs en capital-risque social évaluent l'intégrité des entrepreneur sociaux. Sur la base d'une expérience associant 40 investisseurs en capital-risque social et 40 étudiants, nous recherchons comment cinq caractéristiques de l'entrepreneur contribuent à l'évaluation de l'intégrité. Ces éléments comptent l'expérience personnelle, les antécédents professionnels, les efforts volontaires de responsabilisation, la réputation de l'entrepreneur ainsi que les distinctions/titres qui lui sont décernés. Les résultats indiquent que les investisseurs en capital-risque social pour juger de l'intégrité, se concentrent essentiellement sur les efforts volontaires de responsabilisation de l'entrepreneur ainsi que sa réputation. Pour une appréciation positive globale de l'intégrité, il semble être suffisant que les efforts volontaires de responsabilisation ou la réputation de l'entrepreneur soient bien notés.  En comparant les investisseurs en capital-risque social aux étudiants, nous démontrons que l'expérience résulte en un modèle de décision plus simple, axé sur des caractéristiques clés.

 

 

VOLU-D-10-0089R1

 

Cet article est une étude de la ratification du Protocole de Kyoto à travers 26 économies transitionnelles d'Europe et d'Eurasie pour la période de 1998 à 2009, à savoir l'intervalle entre le Protocole de Kyoto et la rencontre de Copenhague en 2009. La variable dépendante mesure si un pays a ou non ratifié le Protocole de Kyoto au cours d'une année donnée. La variable d'intérêt clé est la puissance des organisations non gouvernementales locales (ONG). Afin de prendre en compte l'état naissant du secteur des ONG, je mesure la puissance de ces dernières comme une variable de « capital » et de « flux ». Me fondant sur un modèle d'historique des événements, j'examine l'impact de la puissance des ONG tout en étudiant d'autres facteurs internationaux et locaux de ratification de traité. Toutes les variables indépendantes variant dans le temps sont décalées d'une année. Mon analyse suggère que le capital de la puissance des ONG locales constitue un prédicteur significatif de la périodicité de la ratification. En outre, les pressions de l'accession à l'UE, les niveaux de ratification dans les pays voisins et le cycle économique national ont un impact sur la période de ratification du traité.

 

VOLU-D-11-00095R1

Cette étude examine les propriétés psychométriques d'un nouvel outil d'auto-évaluation afin de mesurer la connexité (Four-Dimensional Connectedness Scale ; 4DCS) (Échelle de connexité en quatre dimensions) chez deux échantillons de bénévoles : ceux participant au service d'urgence d'état et les ambulanciers. Les analyses de facteur confirmatif dans les deux études ont validé la structure proposée selon les quatre facteurs du 4DCS (autres travailleurs, destinataires, tâche et valeurs). En outre, les analyses de facteur confirmatif ont mis en évidence que la connexité, l'engagement et l'implication étaient des concepts distincts - un modèle à trois facteurs avec un facteur de Connexité, un facteur d'Engagement et un facteur d'Implication ajustés au mieux aux données. Par ailleurs, les analyses de régression multiple de type hiérarchique ont révélé que la connexité et l'implication avaient chacune en commun une variation unique avec la satisfaction quant au travail et l'intention de poursuivre.  Les résultats ont confirmé la validité factorielle, discriminante et prédictive de la connexité relativement à l'implication et à l'engagement. On en conclut que le 4DCS est doté de propriétés psychométriques acceptables et que l'outil peut être utilisé pour étudier le bien-être des bénévoles.

 

VOLU-D-10-00105R1

 

Cet article examine les effets de l'ensemble des subventions gouvernementales en faveur des organisations sans but lucratif sur la philanthropie privée à titre global. Quatre modèles comportementaux de dons philanthropiques privés sont proposés afin de formuler quatre hypothèses quant à ces effets : pas d'effet net (hypothèse nulle), rassemblement (effet positif), dispersion (effet négatif) et « évasion philanthropique » ou déplacement (effet négatif à travers différents sous-secteurs).  Ces hypothèses ont été testées sur des éléments issus de 40 pays et collectés dans le cadre d'un vaste projet de recherche visant à documenter la portée et les finances du secteur sans but lucratif.  Les données indiquent que tout bien considéré, les subventions gouvernementales en faveur des OBL ont un effet positif sur l'ensemble des dons philanthropiques à ces organisations, tel qu'énoncé par l'hypothèse de rassemblement, mais une analyse de terrain a mis en évidence une « évasion philanthropique » ou un déplacement entre le « service » vers des activités « expressives » par les subventions gouvernementales pour « assurer les services » des OBL. En raison des données limitées, ces résultats indiquent une plausibilité empirique des effets hypothétiques plutôt que leur incidence. Les conclusions soulignent la complexité de la relation entre le financement gouvernemental et les dons philanthropiques aux organisations sans but lucratif, laquelle dépend des objectifs des acteurs (donateurs et bénéficiaires) et des structures institutionnelles servant d'intermédiaire pour les frais de transaction des différentes sources de soutien du secteur sans but lucratif.  

 

VOLU-D-10-00064R2

Des études récentes ont conclu que les organisations non-gouvernementales professionnelles de style occidental (ONG) au Kazakhstan et dans d'autres pays d'Asie Centrale sont faibles et non-viables. La plupart de ces ONG ont développé une forte dépendance à l'égard des donateurs étrangers concernant leur financement, et n'ont pas développé de réseau local de soutien. La présente étude est menée afin de comprendre l'absence d'efficacité des ONG au Kazakhstan et de mettre à l'épreuve les sentiments populaires vis-à-vis des ONG.  Les entretiens avec des experts locaux et étrangers en sciences sociales ainsi que des personnalités publiques confirment que les ONG au Kazakhstan sont faibles et non viables.  Les explications concernant l'inefficacité institutionnelle ont trait à la déconnexion avec les traditions locales, la faible visibilité des ONG et l'absence de soutien par le gouvernement. Une étude portant sur la population générale indique que les ressortissants du Kazakhstan ont une connaissance très limitée des ONG et n'ont aucune perception quant à leur utilité. Nous expliquons l'incapacité des organisations de la société civile à entrer en contact avec les populations locales en raison d'un décalage culturel. En recourant au modèle de culture nationale de Hofstede (1984), notre argument est que la culture locale se révèle en remarquable dissonance avec la culture des pays donateurs, qui ont créé les missions des ONG au Kazakhstan.

 

VOLU-D-11-00082R1

 

Le microcrédit pair-à-pair (P2P) connecte les citoyens philanthropes aux entrepreneurs pauvres dans le monde en voie de développement, proposant ainsi des manières nouvelles pour acheminer les dons caritatifs. Bien que les publications suggèrent que les perceptions par les donateurs concernant l'efficacité ont un impact sur les dons caritatifs, on en sait fort peu pour ce qui a trait aux types de projets perçus par les individus comme plus efficaces. Cet article, se basant sur des données issues du site Kiva.org, expose des éléments indicateurs de la popularité relative de projets de développement concurrents. Nous présentons des estimations de l'impact sur la rapidité du financement des caractéristiques d'un projet ayant une visibilité publique. Si l'on tient pour acquis que les prêteurs de Kiva ont pour motivation de réduire la pauvreté, les résultats apportent un éclairage sur la perception par les philanthropes de l'efficacité d'un projet. Cette connaissance est susceptible d'aider les intervenants à concevoir des stratégies de collecte de fonds plus efficaces, notamment pour des projets qui sont par nature moins populaires.

 

 

VOLU-D-10-00139R1

Les ONG locales en Ouganda sont des acteurs clés du processus de développement. Malheureusement, leur impact sur le terrain a été affecté au cours des années par leur faible crédibilité. Avant cette recherche, aucune étude empirique n'avait été effectuée afin d'explorer ce domaine en Ouganda. C'est pour ce motif que cette recherche a été entreprise. Ces travaux ont été engagés aux termes d'une subvention de la SIDA/SAREC (Agence suédoise de développement international/Département suédois pour la coopération en matière de recherche) à l'intention de l'Université Makerere pour le renforcement des compétences. L'étude a été menée auprès de 100 ONG sélectionnées au hasard au sein de districts choisis de manière ciblée. Un total de 783 participants ont répondu à un questionnaire auquel environ 100 informateurs clés ont également contribué. L'étude a recouru aux deux approches, qualitative et quantitative. L'analyse des facteurs avec des pondérations supérieures à 0,4 ont mis en évidence que plusieurs variables affectent chacun des facteurs, la pondération la plus élevée choisie au hasard pour chaque facteur étant comme suit : Responsabilité (0,61291), Transparence (-0,66958), Légitimité (0,43661) Partenariat/Réseautage (0,48110), ICT (Technologies de l'information et de la communication) (-0,42610) et Efficacité (-0,77667). La colonne bêta (<bêta>) sous les coefficients normalisés indique le bêta suivant pour Légitimité = 0,236 ; Efficacité = 0,171 ; Transparence = 0,153 ; Responsabilité = 0,141 ; Partenariat 0,120 et ICT = 0,080 et que tous sont significatifs au niveau 0,001. Les coefficients montrent que la légitimité est le facteur le plus prédictif pour la crédibilité et que le facteur le moins prédictif est l'ICT. Il a été établi dans l'ensemble que la crédibilité des ONG n'est que moyenne. Le niveau de crédibilité s'est révélé insuffisant pour une prestation efficace des services et l'éradication de la pauvreté dont le besoin est si pressant dans un pays où 24,5 pour cent de la population vit toujours dans la pauvreté la plus totale. À titre pratique, pour que les ONG participent efficacement à l'éradication de la pauvreté et optimisent leur crédibilité, il est recommandé qu'elles investissent dans les facteurs précités proportionnellement à leur pouvoir respectif. D'un point de vue théorique, une recherche plus approfondie est nécessaire afin de développer une théorie solide sur la crédibilité des ONG. Cependant, il a été relevé que ces facteurs clés sont susceptibles d'apporter des lignes directrices pour l'explication théorique de la crédibilité des ONG en Ouganda.

 

VOLU-D-11-00062R1

Le Conseil des normes régissant la collecte de fonds est l'organisme responsable de l'autorégulation des pratiques de collecte de fonds au Royaume-Uni. À titre de condition pour y adhérer, les organisations caritatives sont tenues de remplir une déclaration annuelle détaillant les plaintes reçues concernant leurs pratiques de levée de fonds au cours de l'année précédente. Nous avons mené une analyse de ces données afin de mettre en évidence le pourcentage des sollicitations dans une grande variété de médias ayant résulté en une plainte. Nous examinons également la nature de ces plaintes et nous interprétons nos résultats dans le contexte de publications plus vastes s'intéressant au rôle des plaintes pour renforcer la satisfation du client/donateur et déterminer un comportement ultérieur.


VOLU-D-11-00049R1

Il est à nouveau apparu que l'information et la connaissance sont des ressources essentielles de la lutte contre la pauvreté, de nouvelles possibilités en faveur de leur diffusion ayant été identifiées afin de doter les plus pauvres et les agences qui travaillent avec eux d'une autonomie. Si l'optimisme est prévalent, il existe peu de preuves empiriques quant aux effets réels de ces évolutions au sein de contextes de développement localisé. Cet article contribue à combler cette lacune par l'étude du rôle des organisations locales non-gouvernementales (ONG) à Uttarakhand, Inde du Nord. Il examine comment la promotion de l'information et du savoir en tant qu'outils de développement a changé la manière dont les ONG comprennent la pauvreté ainsi que leurs propres rôles dans le secteur. Je propose la métaphore des ONG en tant que 'colporteurs d'information' pour attirer l'attention sur l'importance accordée actuellement à la connaissance, la sensibilisation et l'assemblage d'informations sur les bases fondamentales en tant que travail de développement primordial (et dans bien des cas unique) entrepris par les ONG. Cette métaphore fournit un dispositif analytique grâce auquel on peut procéder à une évaluation des rôles des ONG au sein d'un développement intentionnel et immanent.

 

 

VOLU-D-11-00053R1

 

L'importance des associations dans les sociétés démocratiques contemporaines est hors de propos.                 Et cependant, il existe un besoin en faveur d'une approche nouvelle les considérant comme un type d'organisation spécifique et singulière, différente des sociétés commerciales et des agences gouvernementales. Il est également nécessaire d'évaluer leur performances. Cet article, se fondant sur des études de cas et différentes approches théoriques, définit certains critères afin d'évaluer les effets sur les performances associatives de la cohésion, de la prise de décision et de la relation à l'environnement.

 

VOLU-D-11-00048R1

Les organisations confessionnelles (FBO - Faith-based organizations) ont depuis longtemps joué un rôle dans le développement international, et s'impliquent de manière croissante dans les initiatives pour une gestion durable de l'environnement. En dépit de ces contributions et jusqu'à récemment, elles ont été en grande partie ignorées par la recherche et les organisations laïques. Cet article confirme la reconnaissance croissante des FBO. Au moyen d'analyse de documents, de questionnaires qualitatifs et d'observations des participants, il explore l'identité et la fonction de FBO accomplissant un travail environnemental et de développement au Kenya. Un groupe diversifié de FBO aux identités différentes et engagées dans une vaste gamme d'activités, a mis en évidence plusieurs atouts et défis des initiatives confessionnelles en matière d'environnement et de développement. Le rôle clé que peuvent jouer les agences confessionnelles et les églises a une dimension particulière pour mettre en œuvre un changement durable et holistique dans les pays du Sud Global, en raison de leur enracinement au sein de la communauté, du capital social qu'elles contribuent à produire et du respect qu'elles suscitent chez les populations.

 

 

VOLU-D-1100097R1

 

En dépit du fait que les églises sont encore des sources importantes de capital social aux Pays-Bas, la laïcisation croissante de la société hollandaise n'a pas encore à ce jour résulté en une baisse du bénévolat non-religieux. Afin de prendre en compte ce paradoxe apparent, des données recueillies au moyen d'un panel sont utilisées pour évaluer l'hypothèse que le bénévolat non-religieux résulte en partie de la socialisation religieuse dont les bénévoles d'aujourd'hui ont bénéficié dans leur jeunesse. La question suivante de recherche est étudiée : dans quelle mesure une socialisation religieuse des familles chrétiennes durant l'adolescence, indépendante des caractéristiques religieuses individuelles et collectives, détermine un bénévolat non-religieux plus tard dans la vie ? Les résultats indiquent que les caractéristiques religieuses collectives, à savoir être actif au sein d'une communauté religieuse ainsi qu'une affiliation religieuse, sont les déterminants les plus importants à cet égard. Cependant, on trouve également à côté des effets de ces aspects collectifs, un impact indépendant d'une socialisation religieuse sur le bénévolat non religieux. En particulier, il a été établi qu'une socialisation religieuse qui n'est pas trop stricte, exerce une influence sur le bénévolat adulte non-religieux.

 

 

VOLU-D-11-00073R1

 

La régulation de la collecte de fonds caritative n'a plus seulement trait à ladite collecte mais traite de la bonne gouvernance, et implique de manière croissante des régimes co-régulateurs associant des éléments d'autorégulation comme de régulation par l'état.  Le secteur caritatif du Canada a initié une expérience audacieuse avec la création d'un système exhaustif de certification pour une bonne gouvernance, incluant la collecte de fonds. Le cadre de la régulation se voit modifié pour cibler non plus un donateur informé mais une organisation caritative au fonctionnement adéquat, et il a pour objectif ambitieux de construire une communauté de pratique visant à l'amélioration propre. Le gouvernement fédéral a concomitamment introduit des directives nouvelles quant à la collecte de fonds qui exposent non seulement les ratios charges/produits acceptés mais précisent les normes de bonne gouvernance. La question reste ouverte de savoir si cette nouvelle autorégulation comme cette régulation par l'état demeureront en tant que systèmes doubles ou évolueront en un régime co-régulateur hybride dans lequel le gouvernement intègre la certification du secteur au sein de sa propre gestion du risque.

 

 

VOLU-D-11-00057R1

 

Mobilisant les données de l’enquête emploi du temps américaine (American Time Use Survey) de 2009, cette étude examine la relation entre le temps consacré aux activités principales de la vie telles que l’éducation, le travail rémunéré, les tâches domestiques et la religion, et les décisions individuelles d’engagement bénévole formel et informel. En cohérence avec les études précédentes concernant les comportements de bénévolat, cette étude démontre que le temps consacré au travail rémunéré et aux tâches domestiques affecte négativement et de manière importante l’engagement bénévole formel et informel, bien que de manière légèrement différente pour l’un et l’autre. D’autre part, le temps consacré aux activités éducatives et religieuses est corrélé de manière significativement positive au bénévolat formel, mais pas au bénévolat informel. Cette étude constate également que les deux formes de bénévolat sont complémentaires plutôt que substituables. Sont enfin discutées les conséquences de ces constatations, en vue d’une intégration à la littérature portant sur les décisions liées au bénévolat formel et informel.

 

 

VOLU-D-11-00069R1

 

Un changement d’ambiance majeur s’est produit aux États-Unis durant la seconde moitié du 20ème siècle en ce qui concerne des sollicitations de dons de bienfaisance. Débutant avec les lois adoptées par les législatures de New York et du Massachusetts en 1954 pour finalement englober 40 lois largement similaires en vigueur aujourd'hui, les gouvernements des états en sont venus à jouer un rôle prédominant dans la régulation des appels au soutien public des activités de bienfaisance. Les organismes de réglementation des états, les groupes d’encadrement et de défense des intérêts des bénévoles, les organismes de normalisation comptable et les activités de collecte de données de l’administration fiscale (Internal Revenue Service) ont tous influencé le développement du corps réglementaire qui définit aujourd’hui le processus de recherche de soutiens destinés au travail bénévole. Cet article résume l’effet des innovations passées dans le domaine de la collecte de fonds puis examine l’interaction entre les acteurs publics et privés au cours de l’élaboration du dispositif réglementaire actuel.

 

VOLU-D-11-00051R1

 

Le présent article remet en question la perception selon laquelle les organisations non gouvernementales (ONG) sont dénuées de caractéristiques communément associées aux partis politiques, tels que le clientélisme. Au travers de l’étude du cas d’une ONG et d’un parti politique dans l’Argentine semi-urbaine, cet article démontre qu’en dépit de différences associatives avec le réseau local du parti politique, ces deux réseaux associatifs ont produit les mêmes effets sociaux (dépendance, exclusivité et paternalisme notamment) ; ce phénomène est relié aux similitudes en termes de structure et de tactique de l’ONG et des partis politiques. À l’opposé de la vision généralement positive de l’ONG, véhiculée par des universitaires, les médias et des praticiens du développement, celle-ci était guidée par des intérêts financiers et une focalisation permanente sur la recherche de sources de financement externes afin d’atteindre plus facilement ses objectifs. Sans surprise, le parti politique était dominé par des intérêts politiques et une focalisation permanente sur l’obtention de voix. Cependant, ces organisations en apparence différentes avaient un objectif comparable : l’effort continu dans le but d’obtenir des sources de soutien, démontrant ainsi la manière dont les structures puissantes parviennent encore à dominer les communautés pauvres même lorsque la forme change.

 

VOLU-D-11-00056R1

 

Les bénévoles font nettement moins l’objet de recherche que les travailleurs rémunérés. L’objectif de cette étude est d’examiner les rôles de médiation qu’exercent simultanément l’implication et la connexité au travail sur la dimension motivationnelle du modèle exigences-ressources du travail (Job Demands-Resources ou JD-R). Les données de l’étude ont été collectées auprès de 471 participants bénévoles et analysées au moyen de méthodes de modélisation par équations structurelles. Contrairement à ce à quoi l’on pouvait s’attendre, les résultats ne montrent pas le rôle de médiateur de l’engagement pour la relation entre les ressources au travail et la satisfaction des bénévoles (1), ni entre les ressources au travail et la détermination à poursuivre (2), ni entre les ressources au travail et la santé (3). Ils indiquent cependant que la connexité constitue un médiateur de la relation entre les ressources au travail et la satisfaction des bénévoles (4), entre les ressources au travail et la détermination à poursuivre (5) et entre les ressources au travail et la santé (6). Ces conclusions donnent du crédit à la voie motivationnelle de la théorie JD-R pour comprendre la satisfaction et la pérennité de l’engagement des bénévoles dans les organisations de soins médicaux, mais suggère que la théorie pourrait être étendue pour inclure la connexité comme médiateur.

 

 

VOLU-D-09-00043R2

 

Cette étude vise à déterminer si un leadership transformationnel influe sur la culture organisationnelle des ONG de manière à accroître leur efficacité. Elle examine également si l’exercice d’un leadership transformationnel au sommet de la hiérarchie influence directement l’efficacité des ONG. En outre, elle vérifie si l’accroissement de l’efficacité des ONG améliore les résultats des programmes en termes de santé, de revenus, d’éducation et de bien-être des villageois. Les données utilisées ont été collectées auprès de 312 ONG dans l’état du Jharkhand (Inde). Le leadership transformationnel, la culture organisationnelle et l’efficacité des ONG ont été évalués auprès du personnel des ONG à l’aide d’outils standard ; les effets du programme sur la santé, les revenus, l’éducation et le bien-être ont été évalués auprès des villageois à l’aide de cubes en bois. L’étude révèle que, sans influer directement sur l’efficacité des ONG, le leadership transformationnel promeut une culture organisationnelle qui améliore cette efficacité. De plus, cette amélioration a un effet favorable sur les résultats en termes de santé, de revenus, d’éducation et de bien-être des bénéficiaires des programmes mis en œuvre.

VOLU-D-11-00038R1

Cet article examine comment les ressources internationales peuvent être utilisées pour renforcer le soutien local aux initiatives de la société civile en Chine, dans le but d’améliorer la situation des populations pauvres et vulnérables. Il identifie les façons dont les ressources internationales ont renforcé la société civile dans d’autres pays, par exemple en facilitant l’accès à des ressources financières, en développant les moyens des dirigeants et des organisations, en réduisant la parcellisation du secteur, en instaurant une légitimité publique et en améliorant les relations inter-secteurs. Il étudie les caractéristiques et les situations spécifiques auxquelles est confrontée la société civile en Chine, en faisant valoir le fait que les contraintes institutionnelles sont particulièrement problématiques. Il explore alors la manière dont les ressources internationales pourraient être mobilisées dans chacun des secteurs identifiés du problème en prenant en compte les contraintes imposées par le contexte chinois. Enfin, cet article formule cinq principes susceptibles de guider les acteurs internationaux dans l’amélioration du soutien local à l’activité de la société civile en Chine.

 

 

VOLU-D-11-00067R1

 

Du fait de l’absence de transfert d’argent, l’économie non marchande, travail bénévole compris, est souvent ignorée dans les estimations de l’économie souterraine. Alors que l’activité des bénévoles n’est au sens strict pas rémunérée, les cadres légaux ont tendance à autoriser le remboursement des dépenses engagées. Cependant, si les remboursements perçus par ces bénévoles dépassent le cadre prévu par la réglementation et le droit du travail, leur activité peut alors être considérée comme du travail non déclaré. Cet article explore l’étendue et les motivations de ce type de travail non déclaré dans les clubs de sport à but non lucratif de Flandre (Belgique). Ce type de travail informel étant par nature difficile à mesurer, une approche méthodologique mixte a été utilisée. Les résultats indiquent qu’au moins 10 % des bénévoles peuvent être considérés comme travailleurs non déclarés. Les impôts et contributions sociales sont les causes principales évoquées pour ne pas déclarer le travail. Il apparaît donc nécessaire de créer un nouveau statut de travail pour les bénévoles rémunérés du sport, afin de garantir la fourniture de services sportifs de qualité.


Mots clé : méthodes mixtes, travail non déclaré, clubs de sport à but non lucratif, gestion des sports, politique en matière de sports, bénévolat

 

VOLU-D-11-00042R1

La demande sociale pour une transparence au sein des Organisations non-gouvernementales (ONG) s'est accrue. Ceci est dû à leur impact social et économique ainsi qu'aux conséquences d'agissements frauduleux par certains responsables d'ONG internationales. À cet égard, une diffusion optimisée et abondante d'informations par l'ONG est essentielle. Internet est considéré comme un outil de communication stratégique pour une telle diffusion.

Adoptant une ligne de recherche explicative, cet article s'attache à identifier l'influence des facteurs                 « taille organisationnelle », « âge organisationnel », « financement public », « forme légale »,                          « internationalisation », « taille du conseil d'administration » et « activité du conseil d'administration » dans la transmission des informations d'une page Web. Les résultats indiquent que seuls les facteurs tels que « taille organisationnelle », « financement public » et « âge organisationnel » sont statistiquement importants.

 

VOLU-D-10-00096R1

 

Les bénévoles sont reconnus comme des individus consacrant un temps important pour assurer des services non-rémunérés au sein d'organisations sociales. Dans les hôpitaux sans but lucratif, les bénévoles assument trois rôles essentiels. En premier lieu, ils apportent une assistance et des soins aux patients. En second lieu, ils créent une valeur stratégique grâce à la levée de fonds, au marketing et aux activités des relations communautaires. En troisième lieu, ils génèrent des profits financiers pour l'institution en réduisant les frais hospitaliers. Cet article étudie ces rôles et contributions des bénévoles au sein de deux hôpitaux sans but lucratif brésiliens. Les responsables de ces organisations estiment que les bénévoles sont précieux en raison du service psychosocial qu'ils fournissent, des actions stratégiques qu'ils développent, des économies qu'il réalisent, de la renommée qu'ils construisent et des fonds qu'ils collectent. En conclusion, les bénévoles dans les deux hôpitaux sont des parties prenantes clés dont les motifs altruistes en tant que citoyens responsables les incitent à rejoindre l'une des organisations, contribuent à humaniser leurs services, et aident au développement de stratégies impliquant des apports significatifs à l'amélioration des performances des deux établissements.

 

VOLU-D-11-00101

La communauté internationale a identifié un lien positif entre la bonne gouvernance et le développement économique. Il existe une appréciation croissante du rôle effectif que les organisations locales de recherche politique (ORP) peuvent jouer dans les pays en transition et en voie de développement afin de formuler des recommandations politiques ayant fait leurs preuves pour créer les bases d'une législation pertinente et évaluer l'efficacité des programmes existants. Les programmes de construction de compétences pour les ORP sont considérés comme une composante clé des stratégies de croissance. La communauté des donateurs a réagi favorablement à de tels efforts, lesquels prennent des formes variées. Par contre, la mesure de l'efficacité de ces programmes de mentorat et de construction de compétences s'est révélée inadéquate. Cet article présente l'évaluation d'un programme, et s'attache à deux résultats importants d'un programme de construction de compétences : une capacité optimisée de recherche et une efficacité accrue dans le secteur politique. Une conception réflexive est utilisée. Les résultats indiquent que l'approche du programme est prometteuse.

Association Management Software Powered by YourMembership  ::  Legal